Une histoire de maison abandonnée

August 26, 2018

 

 

J’ai envie de vous partager notre aventure de “maison” qui nous en appris beaucoup sur nous et qui nous a garanti une année pleine de révélation.

 

Eric et moi vivions dans deux appartements séparés et lui comme moi , n’avions pas vécu en maison depuis très très longtemps.

Mon dernier logement seule était super mais la seule chambre était réservée à ma fille, je dormais dans le salon. Eric lui n'était pas vraiment satisfait. Son logement n’était pas du tout rénové.

 

Nous vient l’envie d’emménager ensemble dans une maison.

Youhou!!! mais au fait on veut quoi?? plein de campagne, de l’espace etc….Super enjoués,  on commence les recherches.

 

Tels deux enfants tout nous paraît merveilleux , car rien que pour moi il y a un jardin et une chambre parentale, incroyable!  ( 7 ans de vie parisienne et je vous assure que tout paraît merveilleux et gigantesque apres mdr!! )

 

La deuxième maison visitée, notre dossier est accepté. La propriétaire est très bizarre, mais on s’en fiche !  On saute de joie!!

La maison d’extérieure ressemble à celle de blanche neige, un joli sous bois, des champs autours….On se sent accueilli vraiment par le jardin et ses habitants. L’intérieur est atypique! Charmant mais vraiment atypique...

 

Allé on emménage ! Bien heureux d’envisager les stages dans cet endroit de nature.

 

Ho un chat abandonné! Les rares voisins nous expliquent qu’il a été abandonné il y a 4 ans par une ancienne locataire de cette maison. Depuis il se débrouille seul, car ils ont peur de son état de santé qui pourrait contaminer leur propre chat…..Nous apprivoisons peu à peu ce gentil chat qui est plein de peur et celui ci fait des bébés avec notre clochette !

Ce chat non malade mais très mal en point nous laisse l’emmener chez le véto pour constater les dégâts….25 tics...ulcère etc...Nous le baptisons Salem, il est tout noir!

 

Nous le castrons mais malgrès cela, il continue de marquer dans la maison…...l’odeur est vraiment gênante et m’oblige à laver tous les jours….On n’ose pas le faire dormir dehors….On tente de le rassurer comme on peut , mais Salem est persuadé que nous aussi nous allons l’abandonner. Les 3 autres chats l'accueillent bien, mais il n’arrive pas à jouer, et ne sait pas trop ce qu’on attend de lui.

 

Peu de temps après l'emménagement, on reçoit chacun de notre côté le message que nous allons bientôt déménager….on s’en parle respectivement...Carrément blasé, en mode “ba non il doit y avoir une erreur, c’est vraiment trop pénible en plus les déménagements….”  On laisse de côté ce message qui persiste….et qui parfois utilise le canal de d’autre personne.

Nous, tétue comme des bourriques , on ne cherche pas à comprendre.

 

La arrive le bal des araignées….des monstres qui arrivent des trous (manque d’isolation) de notre chambre….elle passe sous les plaintes et peuvent même les décoller mdr!! Notre chambre donne sur le champs….et encore une fois ce n’est pas bien isolé! 6 par nuits parfois elles arrivent au dessus de la tête de lit.

 

On est un peu sous pression, voir beaucoup ….et une fois je fais un rêve avec la “chef” des arraignée. Elle est énorme est super bienveillante. Une toile bleu nuit brillante est derrière elle. Je sais qu’elle me donne des infos super importantes mais à mon réveil difficile de m’en rappeler...La mémoire ne reviendra que plus tard. Quand j’ai accepté de sortir de mon deni sur une souffrance cachée.

 

Ensuite c’est un peu le bal des fantômes...heureusement ça ne réveille pas ma fille, mais ils vont jusqu'à actionner tous les robinets en pleine nuit. Ces personnes de l’autre côté du voile avaient un poids commun que je n’ai compris qu’après , elles se sentaient toutes abandonnées et avait beaucoup de mal à faire confiance. Du coup les passages d’âme étaient long…..

 

Et la une nuit, je suis réveillé en sursaut par le bruit d’une manoeuvre de camion qui recule et qui déverse une tonne de sable au rez de chaussé. Un boucan hallucinant! Un bruit de travaux! Je descend en panique remarquant que je suis la seule réveillé et je m'aperçois qu’il n’y a rien du tout...le lendemain en en parlant , on comprends que le message est travaux! La maison veut des travaux!

 

Pour finir l'électricité saute de plus en plus chaque soir ….Nous devons allumer sur l’extérieur et non le compteur électrique à l’intérieur…..Au bout d’un moment car nous n’avons pas réagi tout de suite, nous appelons en urgence un electricien. Celui ci nous explique que le tableau n’est pas aux normes pour supporter la charge etc...que le compteur aurait dû flamber depuis un moment. D’après lui nous avons eu une chance digne du miracle….je reprends ses mots “normalement une maison ne prévient pas comme ça qu'il y a un soucis, ça flambe et puis c’est tout”

 

Il en profite pour nous souligner deux trois choses comme le ballon d’eau chaude qu’il faut changer etc…

Le ramoneur nous informe ensuite qu’il manque un mètre de tuyaux ….que nous avons un risque d’incendie. Hum hum doit on attendre le 3 ème signe d’incendie?

Nous en faisons part au propriétaire mais pas de réaction de leur part….Ils ne semblent pas concernés par toutes ses malfaçons. Les voisins délient leur langue pour nous confier la malhonnêteté des propriétaires. Nous faisons en sorte que les risques ne soient plus, mais il est impossible de passer un autre hivers dans cette maison sans travaux.

 

Pressé par le temps, nous devons partir , on recherche une autre maison mais dans de mauvaises conditions. Sans joie mais par obligation sans prendre la mesure de tout ce qu’il se passe. Il faut partir, pour ma fille bien entendu et aussi pour le bébé qui arrive.

Bien entendu la vie se charge de nous rappeler à l’ordre et de nous montrer pourquoi on en est la.

Nos messages subtiles respectives se veulent être très rassurants, mais la nature humaine est impatiente!! Oui d’accord merci les gars mais quand????et comment?? lol

 

Nos dossiers sont refusés….Des jugements à l’égard de nos statuts et professions se font ressentir….ça y est on a touché la ou ça faisait mal!! On se sent exclu...Jugé...bizarre...à devoir se justifier pour des maisons très normales bien sous tout rapport, au même loyer que celui que nous payons actuellement.

Sans compter que cette année est marquée par pas mal de changement et on travaille beaucoup la blessure d’abandon...Moi avec certaines amitiés, Eric plus avec sa famille. On bosse dur à ce niveau la. On doit accepter le changement et se défaire de nos peines.

 

Ce sont des maisons “normales” entourées de voisins à proximité.

 

Tiens tiens…..La on prends effectivement conscience que ces refus ne sont pas le fruit du hasard, on a du être très honnête avec nous même et faire face à nos peurs.

Le fait de s’isoler c’était pour ne pas se faire juger...Une maison Bizarre parce que oui nous somme bizarre non? On ne vit pas comme tout le monde ....Nos métiers sont bizarres? Elle est belle mais pas aux normes , car oui inconsciemment on ne mérite pas… si ? Toutes ses peurs inconscientes, on a du y les démanteler une à une….

Jusqu’à ce que l’on lâche les recherches….vraiment.

Un ami vient manger chez nous, nous raconte qu’il a trouvé la maison de ses rêves etc….Il a fait naître en nous l’espoir, on avait perdu la foi. En riant il nous dit “ba c’est pas à vous que je vais apprendre ça les gars”. Il avait tellement raison. Ma grand mère m’appelle en me disant qu’elle demande à mon papy Michel de nous aider à trouver la maison. “Emeline n’abandonne pas!" Drôle de coïncidence j’avais pu le sentir deux trois fois de manière furtive, alors que depuis son départ je n’avais pas vraiment de nouvelles lol.

 

On est reboosté, remotivé, plein d’espoir et la phase d’intégration de nos peurs prend fin. On va récolter les fruits on le sent.

Le lendemain, une annonce, une visite, un coup de foudre avec les propriétaires tous deux militaires (on se fait valider par l’extérieur, "l’ordre", beau symbole). Ils ont déjà beaucoup de dossiers, nous sommes les derniers à visiter. L’un deux dit “ça devait être le destin, nous on le fait au feeling”.

 

La maison ne pouvait pas être plus parfaite. Dans le meilleur quartier de la ville à  “saint michel” merci papy <3. Maison neuve, facile à entretenir et lumineuse. Chacun a son bureau pour travailler. Tout ça pour le même prix! Et retour à la civilisation mais en face de la forêt.

 

Salem arrive dans la nouvelle maison. Plus aucun marquage, il a enfin la preuve que nous l'abandonneront pas. Il devient un vrai chat de salon et propre!

 

Nous nous ressentons un allègement incroyable. La peur de l’abandon et du rejet qui s’apaise de fou!

 

Et la me revient en flash ce rêve étrange avec cette “chef des araignées” Elle m’avait parlé de lien à tisser et d’autre à couper. C’était super clair et je me suis rappelé à quel point “ oui bien sur tu as raison, je ne vais pas me prendre la tête plus longtemps et quémander de l’amour à des gens qui s’en foutent! Je ne suis pas une enfant!”

 

En tout cas aujourd’hui on sait qu’il n’y avait pas de raccourcie possible. Que cette expérience, il fallait qu’on la vive pour se rendre compte vraiment de ce que l’on devait travailler en nous. Cette maison atypique nous a recalibré. Les messages des guides et autres ne se substituent pas à l’expérience. L’expérience ancre dans la matière ce que le divin entrevoit.

 

Voila c’était long hein!! lol!!

 

 

Des gros bisous



 

Please reload

Recent Posts

October 26, 2019

September 23, 2019

Please reload

Archives
Search By Tags