Quand la tempête nous guide sur nos pas

June 29, 2016

 

Beaucoup d’entre nous vivent des changements de vies intenses ou en préparation. Cette période pleine d’apprentissage et aussi la perte des repères.

Les vagues énergétiques sont puissantes et tout ce que n’est pas en alignement avec ce que l’on désire dans notre intérieur, se voit prendre un chemin différent. Les perceptions changent, les envies changent, et certaines choses ou personnes peuvent fuir. D’ailleurs l’entourage peut également se modifier progressivement. Sur ce point  pas  de panique, car comme pour le reste, ce qui n’a plus lieu d’être disparaît et cela laisse la place à des personnes en pus forte résonances avec la nouvelle version de nous même.

On peut penser que ce sont certaines personnes proches qui se révèlent être décevantes, ou peu fiables mais en réalité c’est nous qui changeons, et cela n’est pas pour plaire à tout le monde. “Le bonheur des uns fait le malheur des autres” est une phrase qui peut correspondre à une partie des gens, mais quand nous allons vers plus d’amour et de partage, ces fameuses personnes ne peuvent pas suivre. Surtout que les changements peuvent être perçus comme contagieux et la peur peut se trouver dans le regard de l’autre !

Tout changement de vie se résume comme une traversée du désert.

Mais il ne faut pas perdre de vue que cette période n’est qu’une transition, que tout changement demande à démolir les anciens murs pour construire une nouvelle maison.

Lorsque nous démolissons les murs porteurs, la peur fait son apparition. “Ho my god , ma vie part en cacahouète !! C’est très risqué, je fais machine arrière, tant pis….” Le retour arrière n’est souvent pas possible, car ce que l’on quitte, on l’on quitte pour de très bonnes raisons, et la peur est très mauvaise conseillère.

Lorsque l’on casse ses fameux murs porteurs, nous ne sommes pas en capacité de voir que les fondations de notre futur maison sont déjà creusées dans le sol.

Tellement impacté par l’émotionnel, la vision seule du Chaos résonne.

Prendre le temps de se poser et de bien s’entourer dans ses moments de vie intense sont des notions importantes. La joie reste un moteur de vie pour pouvoir arpenter ce désert avec courage. Le temps est précieux et rien ne justifie de le passer en présence de gens qui nous rabaissent.

Une fois ce désert traversé, nous sommes grandit et c’est la fin du voile. Le voile sur ce que l’on était, ce que nous voulions, sur ce que l’on vivait et par extension sur le monde qui nous entoure. Car toutes les épreuves réussies dans l’individuel nous donne une plus grande clairvoyance sur le monde en général. C’est pourquoi il faut accepter ces changements, sans quoi nous arrêtons de grandir. Pire de vivre.

Que se soit dans votre vie professionnelle ou dans la vie privée, nous sommes tous amenés à vivre ce genre de challenge. Donc on se sert les coudes, on n’abandonne pas ce qui nous anime au fond de nous, on se laisse guider par la joie, et on accepte le changement :). Et n'oubliez pas de vous féliciter pour tout le travail accompli. D'avoir oser vivre votre vie tandis que certains de vos ancêtres l'ont subie. 

 

Retrouvez moi sur lebonheurenlumière.com


des gros bisous

 

Emeline

 

Please reload

Recent Posts

October 26, 2019

September 23, 2019

Please reload

Archives
Search By Tags