Etre enfermé dans un rôle

December 15, 2015

 Image de Margaux Motin

 

Coucou tout le monde, 

 

 

Devenir parent, mari et femme, employé de cette entreprise, gérant de celle ci, trompettiste de la fanfare, maîtresse d’école  (etc) nous pousse à croire que nous sommes devenus des adultes, et que nous assumons nos responsabilités.

On se prend tout d’un coup au sérieux et la vie devient des choses à gérer. “et pis ba je me reposerai ce week end, entre les courses et la sieste de Théo….olala faut pas que j’oublie de rappeler Delphine”. Nous sommes satisfait de cette vie et en même temps complètement prisonnier…."ba oui mais bon dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut!Si??"

 

Assumer ses responsabilités, est ce payer les factures et manger dans la belle famille le dimanche midi? Ou est ce assumer qui on est réllemment et laisser sa vie prendre la couleur que l’on veut lui donner?

 

De vieilles égrégores sont en train de perdre de leur puissance. Notamment celle posée sur l’homme, et la femme. La pression sociétale se ressent au niveau de la cellule familiale. Celle ci est vouée à l'explosion. En mode désintégration! 

L’homme chef de famille, qui travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille. Il ne s’épanche pas trop sur ses émotions et sentiments car il pense que cela peut le desservir , toutefois il tente d’ouvrir sa sensibilité car cela est de bonne augure en couple...Il doit être doux et fort…Un père aimant et recadrant. Le feu et l’eau!! pas facile hein?

La femme doit remplir son rôle de mère, et femme qui travaille et qui s’assume.

Tout comme l’homme, elle a une pression sociétale aliénante!

Elle doit être une working woman mais faire des cookies BIO et des jus de carotte pour la famille (tout en étant joli sans effort) , et en répondant à ces mails.

Les couples homosexuels n'échappent pas à cette pression.

Devenez tout ça alors que vous ne pourrez jamais! Et si vous y arriverez, ba c’est pas garanti d’être heureux! Ho my god mais alors c’est quoi la recette du bonheur?

 

 

La société bouge, les métiers évoluent, l’homme et la femme s’équilibrent peu à peu, et la cellule familiale change.

La perte de repère est la aujourd’hui pour placer sa propre réalité.

Chacun doit trouver son tempo, et suivre ses envies qui peuvent coller à son couple, à sa vie et à sa vision de la famille.

Chacun sa couleur et sa note de musique sans comparaison ni pression. Vivre en communauté ? Sans enfant mais entre amis? Avec toute sa famille? Dans une roulotte ? Dans un château avec son meilleur ami?

Peu à peu nous avançons vers une nouvelle façon de concevoir la vie et ses enjeux (hey il y a JEUX dans ce mot!!)

Des que les choses deviennent sérieuses, elles ne doivent pas être pour autant alourdies.

Ou est le curseur? Dans la joie. La légèreté. La liberté.

Je prends des responsabilités quand celles ci me font grandir et me mettent en joie.

S’autoriser à être soi même, et à suivre sa propre musique demande du courage. Mais ça vaut le coup!

 

des gros bisous

 

Emeline

 

 

Please reload

Recent Posts

October 26, 2019

September 23, 2019

Please reload

Archives
Search By Tags